les chevaux et l'ostéopathie équine
ostéopathie-équine - peur phobie anxiété - moyens contentions
 

L'ostéopathie du cheval
tarifs et contact d'ostéopathie
L'acupuncture chez le cheval
galerie de photo d'ostéopathie
peur phobie anxiété - moyens contentions
=> l'approche du cheval et l'observation
le langage éthologique
méthode et dressage
Lien
ma conclusion sur l'éthologie
lexique éthologique

 

Moyens de contentions et de monte chez le cheval

 

Le tord-nez n’est pas un instrument de torture également comme le mors ! il faut savoir l’utiliser et le différencier avant de l’appliquer et de le mettre en place il faut éviter de se battre avec le cheval Sinon l’animal pense que cela représente une sorte de punition qu’il mémoriseras. Dans sont équilibre physiologique le mors représente un instrument qui le domineras. Instaurer un climat de confiance et de dialogue avant la mise en place du mors  ( surtout sur des chevaux difficile en bouche. ( entre autre contrôler la dentition ) 

En ce qui concerne le tord-nez il permet la libération de B endorphines qui inhibent le système noradrénergique. Donc ici aussi, si ce système est déjà activé le tord-nez n’aura Aucune action sur le cheval.

Il et plus efficace de tordre le bout du nez avec ses doigts de façon intermittente, selon l’état de tension du cheval sinon on provoque de la douleur et les endorphines libérées ne sont pas les bonnes. Il faut surtout ne pas utiliser des moyen de contentions tord-nez pincement avec des instrument sur l’oreille ! d’une part, parce qu’il n’y a pas de libération d’endorphines et d’autre part, parce qu’on peut léser la branche du nerf qui commande le muscle releveur de l’oreille et le cheval risque de garder l’oreille tombante.

Une pression du pouce de la main sur le bout du nez du cheval 
( 28 vaisseaux conception 
point d’acupuncture ) impliqueras un relâchement de la tension chez le cheval. Le pli de peau au niveau scapulaire est une contention manuelle très efficace. Il faut toujours penser à récompenser un cheval qui à été passifs lors du travaille de dressage notamment quand il s’agit d’un poulain.

 

Le cheval anxieux

 

Le cheval est un animal social or beaucoup de chevaux sont placés en situation de privation sociale. Le boxe, en barns ( chevaux face à face ), toute la journée est une situation très pathogène. Spontanément, le poulain ne choisit pas les autres chevaux comme partenaires sociaux, comme semblables.

L’attachement est vital pour le poulain : il faut qu’il reste sous la protection de sa mère   

Le déficit de stimulation tactile favorise les tics.

L’isolement social entraîne un hyper attachement.

Ex : le syndrome de Stockholm : les otages finissent par s’attacher à leur ravisseur.

Une punition doit intervenir immédiatement derrière l’acte ( une fraction de seconde serait l’idéal ) la punition a posteriori n’est pas associée à un acte précis et est très anxiogène.

Ex : le cheval qui n’a pas fini son parcours d’obstacle et qui se prend une raclée derrière le camion. C’est très facile à voir dans le monde professionnelle, et très néfaste pour le cheval il en garderas un rejet total pour ses prochains parcours.

Le cheval passe beaucoup de temps à choisir sa nourriture naturellement. C’est un problème dans les écuries car il n’en auras plus l’occasion.

Un étude anglaise à comparé l’incidence des tic chez le cheval il en résultait d’une privation de nourriture naturelle que le cheval retrouve dans la nature.

Il et donc important d’en tenir conte dans le milieux restreint du box.

L’état de contrainte est un facteur très anxiogène ( anxiété ) du à la privation de liberté.

Les états algiques chroniques sont une cause d’anxiété. Il faut donc bien examiner le matériel d’équitation : selle, filet, mors, tapis de selle, licol, etc….. !

une langue serpentine peut être simplement due à un filet mal réglé, ou à un mors non adapter.

   

Peur, phobie, anxiété.

La peur disparaît quand le stimulus disparaît. Elle disparaît aussi quand le stimulus est répété plusieurs  fois sans conséquence néfaste pour le cheval : C’est le phénomène d’habituation. >> Ex : on peut habituer le cheval au transport en camion.

La phobie peut être réversible. Ex : la montée dans le camion. Il faut mettre des bottes de paille sous le pont pour diminuer le bruit et éclairer l’intérieur du van.( crée un climat de confiance et de situation positifs afin qu’ils les gardes en mémoire et sache qu’il ne risque  rien )  l’anxiété est un état totalement irréversible ; le cheval est en alerte perpétuelle sans que l’on puisse déterminer une cause déclenchante.

Les ulcères gastriques sont souvent la causes d’anxiété.

La boulimie existe souvent chez le cheval mais elle est souvent induite par le propriétaire.

L’agression par irritation est une agression déclenchée par un contact physique.

L’inhibition exploratoire n’existe pas chez le cheval ( alors qu’ils sont fréquents chez le chien ) L’agression du cheval à l’encontre de l’humain cela et complètement du à l’anxiété chez le cheval et aux acte répéter négatif a l’encontre du cheval par l’humain.

Sa physiologie naturelle de proie ne peu le placer en tant qu’agresseur et chercheras plus facilement la fuite que la confrontation.

Il existe quelque cas chez l’étalon ou la jument qui chercheras à protéger sa progéniture.

Chez l’étalon pour protéger sont territoire et sont troupeaux.

 

Tics et stéréotype. 

 

Un tic est un mouvement incontrôlé d’un groupe musculaire.

Ex : le tic de la langue serpentine. Un stéréotype a un déclenchement spécifique et a un caractère répétitif. Ex : les tics de l’ours aréopagitique, à l’appui  ( ennui )

Il faut retenir que lorsque un cheval est face à une situation anxiogène 
il risque de déclencher une colique 
Il risque ensuite d’associer les 2 ( la situation et la douleur ) et cela va aggraver son appréhension vis à vis de cette situation qui lui fait peur. N’oublions pas l'homme doit s’adapter aux cheval et non le contraire.      

   

 

             

Aujourd'hui sont déjà 1 visiteurs (10 hits) visite du site
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=